Jun 24 2011

Préparations

Avant de commencer : que ceux qui connaissent les détails d’une immigration en Israël m’excusent, mais je désire écrire un texte qui puisse être compris par tout le monde. Je vais donc peut-être donner des détails qui pourront paraître inutiles.

Le terme “Aliyah” (textuellement “une montée”) désigne une immigration faite par un ou par une juive en Israël. Le retour au pays, dira-t-on (appelé, la “loi du retour”). On est alors “Olé khadash” (nouvel immigrant – ou “nouvelle personne montante”), plus souvent désigné par le mot “Olé”.

Nuremberg_laws.png

L’État d’Israël base les droits de la loi du retour sur les lois de Nürenberg. C’est à dire que toute personne considérée comme juive par les nazis, et prône à l’extermination (il suffisait d’un grand parent juif) peut revenir en Israël en tant qu’Olé khadash.

Il faut donc monter un dossier avec l’Agence juive (située à Paris, Marseille, Nice et Lyon pour la France) afin de préparer son Aliyah.

C’est en décembre que nous avons commencé à préparer notre Aliyah. Du fait où nous n’avons plus vingt ans (béh non!), nous avons des meubles, des ordinateurs, des livres, etc. qui devaient venir avec nous. Même les 60 kilos autorisés de bagages par personne n’étaient pas suffisants.

Lorsque nous nous sommes décidés à quitter la France, nous l’avons dit à notre fils, Danni. Nous lui avons dit qu’il avait possibilité de venir avec nous s’il le désirait. Après quelque temps de réflexion, il s’est décidé pour venir en Israël aussi.

Moi, je suis de père juif, donc même si je ne suis pas considéré comme juif par les orthodoxes, c’est suffisant pour l’État d’Israël. Ma femme, étant mariée avec moi a les mêmes droits (qu’elle soit juive ou pas), même chose pour notre fils qui en fait est mon fils adoptif. S’il n’avait pas été mon fils adoptif, étant majeur, il n’aurait pas pu faire son Aliyah.

En tant qu’Olé, le ministère de l’intégration paye un billet aller simple en avion pour Israël (avec 60 kg de bagage par personne) ainsi que le billet de taxi pour vous emmener à votre lieu de destination (hôtel, kibboutz, appartement, etc.). Il donne une certaine somme par mois (environ 1 000 euros d’après ce que l’Agence nous a dit à Paris), vous offre votre sécurité sociale pendant les six premiers mois, 550 heures de cours d’hébreu intensif gratuit (lorsque je suis arrivé au Danemark, je devais payer mes cours de danois pour étrangers moi-même et je peux vous dire que cela n’était pas donné!), et d’autres bienfaits dont je ne parlerai pas, car je ne les connais tout simplement pas.

Ce n’est pas cela qui m’a attiré en Israël et je n’ai vraiment pas étudié les différentes aides. Je les prends comme un supplément agréable et non comme un droit ou comme quelque chose d’acquis.

N’oubliez jamais que ces “droits” peuvent être changés du jour au lendemain. Ils dépendent de beaucoup de choses, entre autres, l’économie du pays.

Donc, en tant qu’Olé khadash, on peut dire qu’on a environ six mois pour démarrer. Après, il faut se débrouiller. Mais en fin de compte, on démarre sur une très bonne base.

Entre autres possibilités, l’Agence juive propose un système appelé “Tapis Rouge“. Il y a plusieurs dates de départ dans l’année : on réunit les immigrants, ils partent tous en même temps. Ils sont accueillis à l’arrivée à Tel Aviv, emmenés dans un hôtel à Jérusalem (pour une nuit ou deux, je ne suis pas sûr) et le ou les jours suivants, tout est arrangé à l’hôtel: Banque, numéro de sécurité sociale, carte d’identité israélienne, et tout le toutim. Bien pratique, car on n’a alors pas à courir de bureau en bureau plus tard.

Bon, pas que ce soit un gros problème, c’est vrai, mais c’est plus rationnel. À ce propos, je ne sais pas combien de temps l’Agence Juive va continuer à faire ces Tapis Rouges. Cela leur coûte une certaine somme et ça m’étonnerait qu’ils puissent continuer comme ça.

Danni, Britt et moi avions choisi le Tapis Rouge du 15 juin 2011. Notre conseiller à l’Agence juive s’appelait Pavel.

Et c’est comme ça que tout a commencé…

Lisez la suite en cliquant ici: La paperasserie commence

No Comments

No comments yet.

RSS feed for comments on this post.

Leave a comment

WordPress Themes