Jun 26 2011

L’Aliyah des animaux

Lorsque nous étions chez Pavel, le conseiller, une des premières fois, je lui ai demandé: “- dites-moi Pavel, est-ce que nous pouvons prendre nos animaux de compagnie avec nous lorsque nous allons faire notre aliyah? Bien entendu, je ne compte pas à ce que l’Agence paye le billet du chien et du chat, nous le payerons nous-mêmes, bien sûr.”

La réponse tomba prompte et sans appel: “- non, pas d’animaux pour l’Aliyah, interdits.”.

Ceci nous a mis un sacré coup, car nous tenons à nos bêtes.

Nous nous sommes dit que puisque c’était interdit, cela devait être indiqué quelque part, sur la page de l’Agence, sur celle de l’ambassade d’Israël… Mais non, pas d’interdiction d’emmener les animaux.

Dans l’entre-temps, j’avais appris que mon oncle (enfin, le cousin de mon père) avait fait son Aliyah il y a deux ou trois ans et qu’il habitait en Israël. Je me suis procuré son numéro et je l’ai appelé.

Ho, surprise, il m’annonce qu’il a fait son Aliyah avec un chien et un chat et qu’il n’y avait pas de soucis.

Ha… Cela ne cadrait pas vraiment avec ce que Pavel m’avait annoncé.

Je lui ai donc retéléphoné en lui demandant s’il n’avait pas fait une erreur, vu que mon oncle, lui…

“- Ha oui, si tu peux prendre les animaux, mais je ne connais pas les détails. Contacte Nelly, elle en sait plus long que moi sur ce sujet”.

Et il me donne le numéro de Nelly qui m’envoie des liens et des documents par courriel dans l’heure.

Bon, alors, pour les animaux, c’est somme toute assez simple (enfin pour ce qui est de juin 2011). Afin d’importer chien ou chat, il faut:

– Que ce ne soit pas une race de chiens considérée comme dangereuse (Pitbull, Rottweiler, etc.)
– Que l’animal soit âgé d’au moins quatre mois.
– Que l’animal soit vacciné contre la rage au moins un mois avant le départ (et au maximum un an).
– Que l’animal soit chipsé.
– Une attestation faite par le vétérinaire que l’animal est en bonne santé. L’attestation ne doit pas dater de plus de 7 jours.
– Une déclaration sur l’honneur du propriétaire qui atteste que l’animal était en sa possession au moins 90 jours avant leur arrivée en Israël.

Et, entre 24 et 48 heures avant l’embarquement, il faut signaler l’arrivée des animaux aux services vétérinaires en Israël par fax en leur indiquant le numéro de vol, l’heure d’arrivée, nom de l’animal, race, sexe, date du dernier vaccin, numéro de puce électronique et tout et tout.

Bien entendu, les animaux doivent être en cage et il faut payer un supplément (pour le chat et le chien, celui-ci était de 168 euros dans notre cas).

Voyez le document complet ici (mais pensez à vérifier les liens, car il peut y avoir eu des mises à jour depuis).

TikvaFrostie

Seul truc embêtant dans tout cela : Nous devions donc venir avec le tapis rouge du 15 juin, ce qui voulait dire que nous allions passer une ou deux nuits à l’hôtel et dans l’hôtel, par contre, les animaux ne sont pas autorisés.

Alors que faire?

Nous ne pouvions pas les laisser à la rue.

Il aurait fallu que nous connaissions quelqu’un en Israël capable de les récupérer à l’aéroport et de les héberger pendant les deux ou trois premiers jours… Et nous ne connaissions personne en Isra… Hooooo ! Attends un peu !

Une de mes amies Facebook, Sylvie Rafael, habite en Israël, à Petah Tikva, pas loin de Tel Aviv… Peut-être peut-elle faire quelque chose ou peut-être connaît-elle quelqu’un ? Ou un truc ? Ou des possibilités ?

C’est la première fois que je nomme FaceBook dans cette Aliyah, mais c’est bien loin d’être la dernière.

Chose dite, chose faite. Sylvie pouvait donner un coup de main.

Elle connaissait quelqu’un qui pouvait venir les chercher à l’aéroport et même les garder quelques jours. Également une personne qui est sur FaceBook et avec qui je suis donc devenu ami. Si cette dame ne pouvait pas les récupérer à l’aéroport, Sylvie trouverait une possibilité.

Tikva (la chienne) et Frostie (le chat) étaient en fait notre plus grosse inquiétude. Nous avions très peur que personne ne puisse les héberger, que les papiers ne soient pas en ordre ou qu’il y ait un problème quelconque.

Seul petit problème, la chips de Frostie n’était pas au nom de Britt, mais au nom du propriétaire précédent et elle ne réagissait pas à nos appels. Mais comme de toute façon, il nous faudrait changer adresse des chips et tout de France à Israël, nous ne voyions pas cela comme un problème (et cela n’a pas été un problème).

Donc grâce à Sylvie, nous étions rassurés quant au sort des animaux.

Nous n’avions plus qu’à nous inquiéter du déménagement des meubles et nous étions fin prêts pour notre tapis rouge.

Lisez le reste en cliquant ici: Derniers détails.

1 Comment

  • By Henrik Blunck, 07/07/2011 @ 15:28

    Merci, Sylvie, pour løaide offert. C’est magnifique que les relations Facebook peuvent aussi faciliter le déménagement des animaux, et c’est une preuve positive que nous recevons tous du bon karma lorsqu’on s’engage avec les amis sur Facebook (et Twitter, j’imagine). 🙂

Other Links to this Post

RSS feed for comments on this post.

Leave a comment

WordPress Themes